Comment créer une société offshore depuis l’Afrique ?

Le désir d’étendre vos activités ou de grandir votre entreprise pourrait vous pousser à créer une société offshore depuis le continent africain. Autrement complexe et au résultat parfois hasardeux, ce processus est aujourd’hui très simple. Si vous ambitionnez d’implanter une société offshore depuis l’Afrique, suivez nos recommandations.

Choisir une juridiction offshore

Si vous ambitionnez de créer une société offshore depuis le continent Africain, vous devez en premier lieu vous documenter afin de trouver un pays offrant ce type de service. En lançant « société offshore » dans les moteurs de recherches, vous aurez accès à une liste impressionnante de pays prêts à accueillir votre société. Mais attention, toutes les destinations n’offrent pas les mêmes avantages et les contraintes peuvent s’avérer plus ou moins importantes selon le choix que vous faites.

Lire également : Comment fidéliser la génération Z ?

Encore appelé paradis fiscaux, ces pays sont le seul recours possible pour vous faciliter la concrétisation d’un tel rêve.

  • Le Royaume-Uni, classé parmi les 10 meilleurs pays au monde facilitant les affaires via la Banque Mondiale. Il met à votre disposition un réseau de près de 130 pays.
  • Les Seychelles constituent sans nulle doute un choix de premier ordre pour les désireux de faire des affaires entre l’Afrique, l’Asie et l’Europe. Avec son International Business Company, cette destination est un choix de qualité.
  • Singapour se définit depuis peu comme l’Eldorado des chercheurs offshore. Se distinguant surtout dans le secteur de la technologie financière, il met à la disposition des demandeurs des plateformes de négociation et un régime fiscal facilitant tout type d’affaires légales.

Les îles vierges britanniques, et les îles caïmans représentent aussi des options favorables pour créer une société offshore depuis l’Afrique.

A lire en complément : Trouver une entreprise de terrassement à Brignoles pour son projet

Choisir le nom de votre entreprise

Avant d’aller plus loin dans le processus, vous devez définir le nom de notre entreprise. Il doit envoyer un message assez explicite quant à votre niche ou domaine d’activité. Le nom de l’entreprise est aussi le meilleur vecteur des sentiments et des valeurs que vous cherchez à transmettre. Votre nom doit être en un mot : unique.

Prenez aussi soin de vous assurer que vous remplissez les conditions requises pour une création d’entreprise. Le plus important pour commencer est d’avoir un actionnaire, un dirigeant et bien sûr un capital de départ.

Contacter un prestataire de création d’entreprise offshore

Après le choix du nom de votre entreprise et bien entendu, après avoir pris connaissance des différents paradis fiscaux capables de vous accueillir, vous pouvez penser à faire appel à un prestataire de création offshore. Les plus connus ont pour la majorité, leurs bureaux aux Royaume-Unis, à Hong Kong, au Canada et en Lettonie. Ils sont cependant présents dans plusieurs pays.

Pour faire un choix définitif, nous vous recommandons de les comparer sur la base des prix, de la compétitivité et la facilité de création offshore que proposent les prestataires. En outre, vous devez à tout prix éviter des agences qui se trouvent dans votre propre pays. Si vous êtes en Afrique, privilégiez un prestataire hors du continent. Ainsi, vos documents importants, en l’occurrence, vos pièces d’identité et les papiers relatifs à l’entreprise seront archivés dans un autre pays.

Envoyer et recevoir les documents importants

Dès que vous choisissez un prestataire et parvenez à un accord avec lui, envoyez-lui les documents utiles pour lancer la création de votre entreprise. Il s’agit :

  • d’une copie certifiée de votre carte d’identité ou de votre passeport ;
  • du choix de la juridiction offshore ;
  • du montant de votre capital ;
  • d’une copie certifiée de votre justification de domicile

Vous devez aussi payer pour ce service un montant qui vous sera fixé par le prestataire.

Il se chargera de vous créer des comptes bancaires internationaux et votre société. En retour, à la fin du processus, il vous enverra des copies numériques des documents qui attestent de la création et de l’existence de l’enregistrement de votre nouvelle société.

Somme toute, la création d’une entreprise offshore depuis l’Afrique peut se faire depuis votre salon sur le continent. Il vous suffit de suivre le processus à la lettre.

ARTICLES LIÉS