Comment obtenir le reste à charge zéro ?

Certains soins de santé coutent particulièrement cher. Il s’agit notamment des postes de dépenses concernant l’ophtalmologie, la stomatologie et l’audiologie. Dans le but de réduire les coûts liés aux soins des malades, le reste à charge zéro a été instauré dans la réforme 100 % Santé pour couvrir ces divers frais. Si vous souhaitez savoir comment bénéficier de ce dispositif, cet article vous renseigne.

Souscrire à une mutuelle santé

Le reste à charge zéro est un dispositif qui rembourse intégralement les frais de soins lorsque vous faites recours à certains professionnels de santé. Il fait partie intégrante de la réforme “100 % Santé”. Pour l’obtenir, vous devez disposer d’une complémentaire santé responsable ou de la CMU-c.

A lire également : Plancher de bois mural : habiller les murs

Pour qu’un contrat soit responsable, il faut qu’il respecte le cahier des charges fixé par décret. La majorité des contrats de mutuelle santé sont responsables. En outre, si vous bénéficiez d’un contrat collectif, ce dernier est forcément responsable. Vous pourrez alors profiter du reste à charge 0. Il faut noter que les critères tels que l’état de santé, l’âge et autres ne sont pas pris en compte.

Faire une consultation dans un domaine que couvre le reste à charge zéro

Le reste à charge zéro s’applique aux frais découlant des soins dentaires, optiques ou auditifs. 

A lire en complément : Quelle boîte Internet choisir après avoir déménagé ?

Soins dentaires

Les soins dentaires sont réputés pour leur cherté. Ceci fait que plusieurs Français décident de ne pas y recourir même en cas de nécessité. La réforme 100 % Santé a été mise en place pour faciliter l’accès à ces soins. Ainsi, vous avez la possibilité de bénéficier d’une couverture intégrale pour les dépenses liées aux bridges, couronnes et dentiers. De façon concrète, les interventions auxquelles s’applique le reste à charge 0 pour les soins dentaires sont :

  • les couronnes céramo-métalliques et céramiques monolithiques hors zircone pour les dents visibles ;
  • les couronnes en zircone pour les dents visibles ;
  • les couronnes métalliques pour toutes les dents ;
  • les bridges céramo-métalliques pour les incisives ;
  • les dentiers en résine.

Pour ces différents soins dentaires, vous pouvez obtenir le reste à charge zéro.

Soins en optique

Le reste à charge 0 s’applique également aux soins optiques. Pour obtenir le remboursement, vous devez présenter une prescription médicale chez un opticien. Ce dernier se chargera ensuite de vous fournir un devis qui concorde avec le dispositif « 100 % santé ». Il vous présentera différentes montures et verres pour que vous puissiez faire votre choix. Il est important de souligner que le reste à charge 0 ne prend en compte que les lunettes. De même, les lentilles de contact ne font pas partie de cette couverture. Vous n’aurez donc pas de remboursement en cas d’achat de ces accessoires.

Soins auditifs

En ce qui concerne les soins auditifs, le reste à charge 0 prend en compte la plupart des frais. Néanmoins, le remboursement varie en fonction de deux classes. Dans un premier temps, il y a les équipements de classe 1. Ces derniers sont remboursés en totalité grâce à la sécurité sociale et votre mutuelle santé.

Dans un second temps, vous avez les équipements de classe 2. Ceux-ci sont également remboursés par la sécurité sociale et votre mutuelle. Toutefois, dans ce cas, le remboursement est proportionnel au niveau de garantie souscrit.

Ainsi, pour obtenir le reste à charge 0 pour les soins auditifs, vous devez recourir aux aides auditives de la première classe. Aussi, vous devez vous rendre chez un audioprothésiste pour présenter une ordonnance indiquant votre besoin en matière d’audition. Le professionnel doit vous présenter une offre de la classe 1.

Choisir le bon panier

En matière de reste à charge zéro, il existe des paniers pour les équipements ou prestations. Ainsi, tandis que certains services sont contenus dans le panier de soins du dispositif 100 % santé, d’autres ne le sont pas. Ces derniers se trouvent dans le panier des tarifs maîtrisés et libres. Ils engendrent des frais à votre charge selon votre niveau de couverture. Les professionnels consultés doivent vous informer dans ces cas.

Pour finir, lorsque vous avez un contrat responsable et que vous disposez d’une prescription médicale ou ordonnance, vous pouvez profiter du reste à charge zéro. Évidemment, vous devez choisir le bon panier pour les services. Ainsi, le remboursement intégral vous sera effectué dans les délais prévus à cet effet par le dispositif.

ARTICLES LIÉS