Quelle épaisseur de laine de verre pour combles perdus ?

L’isolation de votre logement vous fait réduire considérablement les coûts sur vos factures d’électricité. Le choix de l’isolant à utiliser et l’épaisseur à prendre en compte sont très capital. La laine de verre se trouve être là solution idéale pour vous. Suivez nos conseils pour bien choisir l’épaisseur de la laine de verre afin de parfaire votre isolation et faire des économies sur votre consommation d’électricité.

Qu’est-ce qu’une laine de verre et à quoi cela sert ?

La laine de verre est un matériau isolant thermique parmi tant d’autres. Elle est obtenue par fusion de sable et de verre recyclé. La capacité de la laine de verre à diffuser la chaleur est entre 0,030 et 0,045 W/m-1. K-1. Elle dispose de pare-vapeur intégrer qui évite les condensations dans les parois.

A découvrir également : Pourquoi utiliser une serrure connectée ?

Elle a la particularité d’isoler thermiquement, mais aussi de façon phonique les toitures, les sols et également les cloisons. La laine de verre permet ainsi d’emmagasiner une quantité importante d’aire qui est nécessaire pour l’isolation.
Faire une bonne isolation de combles revient donc à l’utilisation d’un bon isolant. L’étape la plus cruciale, lorsqu’on désire faire des économies d’énergie dans son logement, est l’isolation de combles.
Les combles perdus sont souvent difficiles à aménager. Ils sont pourtant la source des nombreuses pertes énergétiques observable dans les logements.

La laine de verre est l’un des outils les plus dynamiques pour avoir une isolation de combles parfaite. Les laines de verres sont aussi connues pour leur capacité de résistance au feu.

A lire aussi : Quelques conseils pour bien protéger votre maison contre les cambrioleurs

Comment choisir une laine de verre ?

Pour l’achat de vos laines de verre pour isolation des combles perdus, tenez compte de l’épaisseur. En vérité, tout dépend de la zone d’habitation.

Alors, avec une couche de 24,5 cm comme épaisseur, vous atteignez normalement une résistance thermique de 7 m²/KW pour l’isolation de combles. Pour être dans les normes exigées par la Réglementation Thermique 2012, l’isolation de combles devrait avoir une résistance supérieure ou égale à 8 m²/KW.

Les valeurs à prendre en compte sont la résistance thermique « R » et la conductivité thermique « λ » du matériau.
Vous devez prendre une résistance à valeur haute pour que l’isolation soit performante. Par contre pour que le matériau demeure isolant, il faut une valeur de conductivité thermique plus basse. Rappelez-vous que vous ne devez en aucun cas excéder la moyenne de 50 KW/m² par an.

Prenez régulièrement soin de vérifier la haute performance énergétique et les niveaux de résistances thermiques des parois de laines de verre, mais aussi la dimension du logement. Opter pour une épaisseur allant à 45 cm pour une bonne assurance. Vous pouvez exiger une double couche.
Il vous serait d’un très grand avantage de laisser la tâche aux professionnels qui font un bon travail. Vous gagnerez certainement une réduction sur les frais.
En somme, la laine de verre se révèle être là solution idéale pour l’ensemble de vos problèmes d’isolation thermique.

ARTICLES LIÉS