Quel est le rôle de la mutuelle ?

Souscrire à une mutuelle est un gage de sécurité sociale. Elles offrent la possibilité aux membres de bénéficier de plusieurs services de santé à moindre coût. Si vous avez encore quelques doutes sur les bienfaits qu’offre une mutuelle, on vous explique tout dans cet article.

Qu’est-ce que la mutuelle ?

Encore appelée complémentaire une mutuelle est une entreprise d’entraide dont les affiliés paient une cotisation dans le but de prendre en charge leurs dépenses sanitaires de façon mutuelle. En gros, le rôle d’une mutuelle c’est d’offrir des garanties sanitaires à ses membres. Il prend en charge toutes les dépenses qui ne sont pas couvertes par la sécurité sociale ou par un régime d’assurance obligatoire.

A lire également : Quel soin pour le visage faire après 40 ans ?

En France, il en existe une multitude. Et tous proposent des offres différentes. Mais, il est particulièrement difficile de faire de dire quelle est la meilleure.

En effets, les offres des mutuelles dépendent des profils et les garanties des assurés. Dès lors, une complémentaire peut satisfaire aux exigences d’une personne sans en faire autant pour une autre. Pour cette dernière, la mutuelle ne serait pas qualifiée de meilleure tandis que pour la première personne, c’est la plus convenable.

A lire aussi : Quels sont les avantages et les inconvénients d'une Aide-soignante ?

C’est pourquoi il est recommandé d’examiner plusieurs critères avant de souscrire à une mutuelle. Vous pourriez par exemple, listez toutes les garanties que vous souhaitez avoir, puis en éliminer celles que vous jugez non nécessaires. Et, à base des garanties restantes, vous allez faire le choix de la mutuelle qui présente la meilleure offre.

Il y a-t-il une mutuelle gratuite ?

Si la plupart des mutuelles sont payantes, l’État mets en charge des plus défavorisés, des mutuelles gratuites ou presque. C’est le cas de la Couverture Maladie universelle (CMU-C) ou encore de l’Aide Complémentaire Santé (ACS).

Quelles conditions pour souscrire à la mutuelle gratuite CMU-C  et L’ACS ?

La CMU-C est une aide complètement prise en charge par l’État. Cependant, elle n’est pas ouverte à tous. Pour bénéficier de cette aide, vous devez être :

est le rôle de la mutuelle

  • Résidant français permanent depuis au moins 3 mois ;
  • Étudiants vivant seuls sans familles ou proches et dont le revenu n’est pas élevé ;
  • Résidant français bénéficiant du RSA (revenus solidarité active) ;
  • Résidant français vivant dans un logement gratuit ou bénéficiant d’une aide au logement ;
  • Résidant français affilié à un Régime obligatoire de la sécurité sociale et dont le revenu annuel n’est pas supérieur au plafond défini par le ministère de la Santé.

Si vous respectez toutes ses conditions, mais que vos revenus dépassent la limite fixée, vous pourriez peut être bénéficié de l’ACS. En d’autres termes, mis à part le plafond fixé pour la CMU-C, les conditions de ces deux mutuelles offertes par l’État sont grandement similaires.

Pour souscrire à la CMU-C ou à l’ACS, envoyez une demande à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM). L’envoi de la demande peut se faire par courrier ou en main propre. Tous les justificatifs doivent être joints au dossier. Si vous faites une demande pour l’ensemble des membres de votre famille, vous n’avez pas besoin d’envoyer un dossier pour chacun d’eux.

Un seul suffira pour tout le foyer. L’organisme statue sur la possibilité d’éligibilité du demandeur et lui fait un retour  dans les 60 jours qui suivent. Ce dernier peut contester la décision de la CPAM auprès de la commission départementale d’aide sociale s’il pense qu’elle n’est pas juste.

Une mutuelle d’entreprise : c’est quoi ?

Depuis 2016, la loi portant ‘’Accord Nationale interprofessionnel’’ (ANI), pour tout salarié dans le privé, la souscription à ce qu’on appelle une mutuelle d’entreprise. Si vous êtes un employé d’un organisme privé, vous bénéficiez peut-être déjà de cette mutuelle. Même s’il vous semble n’avoir rempli aucun formulaire d’adhésion.

Pour déterminer votre mutuelle d’entreprise, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Connectez-vous à votre compte ameli et vérifiez s’il y est enregistré une complémentaire santé. Relevez le nom de ce dernier et faites des recherches sur les garanties qu’elle vous offre.

En revanche, s’il n’y a rien sur ameli concernant votre mutuelle, jetez un coup d’œil à votre bulletin de salaire. Sur ce denier, vérifiez si votre entreprise verse des cotisations pour une mutuelle. Le cas échéant, vous êtes assuré. Il vous faudra vous renseigner auprès de vos collègues ou de votre employeur pour avoir plus de détail.

ARTICLES LIÉS