Comment savoir si ligament rompu cheville ?

Les problèmes d’entorse ou de rupture de ligament au niveau de la cheville sont très fréquents chez les sportifs. Bien que l’un des premiers signes soit la douleur, il est important de connaitre les autres indicateurs qui démontrent d’un tel choc dans votre corps.

C’est l’un des traumatismes les plus fréquents. Il survient suite à diverses activités et peut être vraiment douloureux. Découvrez donc en lisant cet article, comment savoir si un ligament de la cheville est rompu.

A lire également : Comment choisir son e-liquide ?

Un ligament : qu’est-ce que c’est ?

Un ligament est un tissu résistant composé de fibres et reliant deux os ou deux cartilages au niveau des articulations. C’est une sorte de câble tendue servant à rattacher les os d’une articulation. Il assure l’équilibre des articulations en permettant aux surfaces articulaires de ne pas se détacher au cours des déplacements.

Au niveau de la cheville, on distingue plusieurs ligaments.

A lire en complément : Comment doser le CBD ?

  • Le ligament collatéral médial encore appelé ligament latéral interne. Il est composé de deux faisceaux et reliant l’os du pied à la moelle interne.
  • Le ligament collatéral latéral encore appelé ligament latéral externe. Il est constitué de trois faisceaux et unissant l’os du pied et la moelle externe.
  • Les ligaments tibiofibulaire postérieur et antérieur. Ces deux ligaments se trouvent entre le péroné et le tibia encore appelés l’os de la jambe.

Pour rappel, la cheville est l’articulation de la jambe et du pied. Elle est constituée de trois articulations simples entre l’os localisé au sommet du pied et le fibula.

Qu’est-ce qu’une entorse de cheville

C’est une lésion douloureuse de la cheville engendrée par l’étirement ou la distorsion brutale d’un ou plusieurs ligaments. Cette distorsion peut causer une simple élongation des ligaments ou leurs totales ruptures. Dans ce dernier cas, on parle d’une entorse grave.

ligamment rompu

Chez la plupart des personnes ayant connu un tel problème, la cause de l’entorse est la torsion du pied vers l’intérieur. Cela touche le ligament collatéral latéral et cause son traumatisme. Cependant, cela ne signifie pas pour autant que les ligaments sont des tissus fragiles. En effet, il faut un traumatisme assez fort pour provoquer l’étirement ou la déchirure de la cheville.

Ce type d’entorse survient généralement suite à un faux pas lors d’une marche sur une surface en mauvais état ou suite à une mauvaise réception lors d’une activité sportive. Il peut également survenir après une simple chute.

La distorsion du ligament collatéral médial ou des ligaments tibiofibulaire sont très rares. Elle résulte d’un choc très violent pouvant tourner le pied vers l’extérieur. Un tel choc doit bien évidemment causer un traumatisme de grande ampleur. Les ligaments peuvent donc se retrouver sérieusement endommagés.

Un tel traumatisme peut résulter d’une chute brutale d’un lieu élevé ou d’un contact physique assez fort au cours d’un match de football ou de rugby. Un accident de circulation aussi peut engendrer ce traumatisme. Par ailleurs, porter une chaussure instable peut aussi constituer un facteur de risque pouvant engendrer la distorsion du ligament collatéral médial ou des ligaments tibiofibulaire.

Comment reconnaitre une entorse grave ?

Une entorse grave survient selon le type de traumatisme subi par les ligaments de la cheville. Pour le ligament collatéral latéral par exemple, la déchirure de deux des trois faisceaux qui le compose peut déjà être considérée comme une entorse grave. La douleur survient généralement dans la seconde même du traumatisme.

Elle est très violente et pénible encore plus quand la cheville est pressée. Celle-ci se gonfle dans les minutes qui suivent et la victime présente dans la majorité des cas, une incapacité de bouger le pied affecté.

ARTICLES LIÉS