Quelle banque derrière Orange Bank ?

L’arrivée des néo banques a façonné le fonctionnement des banques. Ces derniers, en plus de proposer une offre bancaire basique comme les banques traditionnels, proposent également des applications mobiles pour faciliter aux clients, l’accès à leurs divers comptes. C’est le cas de la néo banque d’origine française Orange Bank, qui fournit ses services à 1,7 millions de clients. Si les néo banques sont détenues par des banques traditionnelles, alors quelle banque est derrière Orange Bank ?

Qui est Orange Bank ?

En effet, Orange Bank est né d’un accord, signé en avril 2016, entre l’opérateur téléphonique Orange et le groupe d’assurance Groupama qui visait la création d’une banque en ligne. Une fois l’accord concrétisé, Orange à hauteur de 65%, entre au capital de Groupama Banque qui devient Orange Bank. Les 35% du capital restant sont détenus par Groupama.

A lire aussi : Est-ce que la Banque de France rachète les pièces en argent ?

En rachetant la néo banque AnyTime en janvier 2021, Orange Bank a élargi son offre qui prend maintenant en compte les professionnels et les micro-entrepreneurs. A l’instar des autres néo banques, Orange Bank propose des services en lignes multiples comme les  crédits à la consommation ainsi que des crédits immobiliers.

Pour ce qui est de son service en ligne, Orange Bank a mis au point Djingo, un robot doté d’une intelligence artificielle, pour assurer le contact 24 heures sur 24 avec les clients. Ce conseiller 100% virtuel se base sur la solution d’IBM Watson pour son fonctionnement. Après ses débuts en France, Orange Bank s’est implanté à l’étranger notamment en Belgique, Espagne et dans certains pays de l’Afrique.

A lire également : Cryptomonnaies : Que faut-il savoir sur la Solana ?

L’opérateur de télécom, propriétaire de Orange Bank

Actionnaire d’Orange Bank à hauteur 35% dès son lancement, Groupama suite à des divergences d’opinions en rapport avec le futur de la banque, a décidé de se retirer. Ainsi, l’opérateur Orange après rachat des parts de Groupama, devient seul maître de l’Orange Bank. De ce fait, contrairement aux autres néo banques, Orange Bank n’est pas la propriété d’une banque avec des agences.

Même si Orange a acquis la majorité des titres, elle reste rattachée à Groupama. Ceci par le fait que ce dernier reste présent au capital même après rachat en tant que partenaire commercial. Elle est donc une exception parmi les néo banques.

Les raisons de la séparation

Suite à de multiples mésaventures, notamment les pertes essuyées, les deux grands partenaires d’Orange Bank ont recapitalisé à plusieurs reprises. Ce qui a poussé Groupama a injecté plus de 185 millions d’euros dans la néo-banque depuis son lancement. Une situation qui n’évolue pas avec les objectifs de Groupama.

A cela s’ajoutent les orientations stratégiques adoptées par Orange Bank pour accroître son évolution sur les sols étrangers. Pour ne plus avoir à compenser des pertes et participer à des augmentations de capital, le meilleur moyen pour Groupama était de se retirer. Cependant, il demeure un partenaire commercial majeur de la néo banque suite à l’exclusivité qu’il lui a accordé sur le crédit de consommation. Ayant participé au lancement d’Orange Bank, Groupama reste un partenaire clé pour cette néo banque.

ARTICLES LIÉS