Norme kaliémie : pourquoi surveiller la kaliémie ?

La kaliémie est un indice qui indique le taux de potassium dans l’organisme humain. Ainsi, dans son hygiène, l’homme doit rester dans un intervalle donné afin de ne pas dépasser un seuil qui peut lui être fatal. Il est question dans cet article de vous donner les raisons pour lesquelles il est important de respecter la norme kaliémie.

Surveiller la kaliémie pour prévenir les risques cardiaques

La détermination de la  quantité de potassium dans le sang est la kaliémie. Pour un organisme en bonne santé, elle ne doit pas excéder 5 mmol/L. Elle est située entre 3,5 mmol/ et 5 mmol/L. Un organisme qui présente une quantité inférieure à cet intervalle souffre d’hypokaliémie, tandis que celui présentant un excès du taux de potassium dans le sang, c’est à dire supérieure à 5 mmol/L est souffrant de hyperkaliémie.

A voir aussi : Comment se passe une enquête des services sociaux ?

C’est une dose qui est dangereuse pour l’organisme humain. L’hyperkaliémie agit sur le cœur avec des troubles au niveau du rythme cardiaque. Cela peut notamment être la cause d’un arrêt cardiaque.

Surveiller la kaliémie pour prévenir les troubles neuromusculaire

Les troubles neuro musculaires apparaissent comme des conséquences graves de L’hyperkaliémie. La première conséquence de ce trouble est notamment une faible réaction des muscles. Le patient devra donc suivre des soins d’urgence pour divers traitements.

A lire également : Comment soigner une épine calcanéenne naturellement ?

Ceci dépend de la gravité de la maladie, qui dépend du taux de potassium dans l’organisme. Lorsqu’il s’agit de troubles légers, le traitement consistera à diminuer le taux de cet ion. Elle peut se faire par la modification de vos consommations riches en potassium, susceptible d’élever le taux dans l’organisme.

Les causes de la modification de la kaliémie

Les différents facteurs qui peuvent amener à la modification de la kaliémie sont diverses. Il peut s’agir de la consommation de certains médicaments, ou de certaines nourritures. Dans tous les cas, lorsque le taux de potassium est élevé dans l’organisme, la consommation excessive des aliments contenant cet élément nutritif en est la cause.

Outre ces causes, il y a également des médicaments qui peuvent agir sur l’élévation du taux. Il s’agit notamment des immunosuppresseurs, des anti-infectieuses, ces substances pour l’anesthésie, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, etc… Tous médicaments riche en potassium peut également causer une hyperkaliémie.

kaliémie pourquoi surveiller la kaliémie

En ce qui concerne l’hypokaliémie qui signifie la diminution du taux de ce taux dans de moins de 3,5 mmol/L, les résines font partie des substances qui diminuent le kaliémie dans l’organisme. L’excès dans la consommation des antidépresseurs, des corticoïdes, des antifongiques azolés ou encore des médicaments contenant de l’adrénaline peuvent modifier la kaliémie. Il faut également à la liste le caféine qui ne doit pas été consommé avec excès pour éviter les mêmes risques.

Comment surveiller la kaliémie ?

La surveillance de la kaliémie passe par le contrôle constant du taux de potassium dans le sang. Il se fait par prélèvement sanguin sur le bas ou à partir de l’urine. Ainsi, lorsque vous vous rendez chez le soignant, il prélève votre sang. La quantité doit être en dessous de 5 mmol/L pour écarter toute suspicion d’hypokaliémie. Quand il s’agit d’un contrôle par vous urinaire, le taux de potassium normal est situé entre 40 et 100 mmol/L.

Pour ce qui est du moment pour le faire, le plus prudent est de le faire de manière périodique pour votre bien être. La modification de la kaliémie est souvent asymptomatique. Ces conséquences surtout en cas d’hyperkaliémie sont graves. Il ne faut donc pas attendre jusqu’à cette extrémité. Il y a néanmoins des symptômes qui peuvent vous permettre de prendre vos précautions. Il s’agit de la modification de votre rythme cardiaque ou une faiblesse musculaire.

Que faire en cas de modification modification de la kaliémie ?

La première chose à faire dans ce cas est d’arrêter toute consommation d’aliments ou médicaments riches en potassium et de vous rendre à l’hôpital. Lorsque votre médecin vous diagnostique une modification de la kaliémie, vous devez commencer des traitements.

Le traitement dépend du taux de potassium dans votre organisme. S’il s’agit d’une hypokaliémie, vous pouvez bénéficier des soins par injection intraveineuse. Des aliments peuvent vous être recommandés afin d’atténuer l’intervalle normal. Dans le cas de l’hyperkaliémie, un traitement  spécifique vous sera administré avec pour but la diminution progressive du taux de potassium dans votre corps. 

ARTICLES LIÉS