Où les voitures Sont-elles moins cher en France ?

Acheter une voiture en Canada est beaucoup plus facile qu’à la maison ! Que vous en ayez besoin pour voyager, aller travailler ou combiner les deux, vous pouvez facilement trouver des chaussures sur votre pied. La chose la plus importante est de rester prudent et de ne pas se précipiter sur le premier modèle qui est venu.

Quelle voiture choisir ?

Critères à prendre en considération lors de l’achat d’une voiture au Canada

Pour savoir quel véhicule acheter, vous avez déjà besoin déterminer l’utilisation que vous allez en faire. Il devra prendre en compte conditions routières que vous devrez affronter, votre niveau de conduite et le budget alloué pour cet achat.

A voir aussi : Comment passer permis A2 ?

En outre, comme partout ailleurs, rappelez-vous que vous devrez également penser coûts d’utilisation (carburant, assurance, entretien, stationnement, etc.).

Une fois que vous avez réfléchi attentivement à tout cela, il sera plus facile d’aller à un certain type de voiture.

A découvrir également : Quelles sont les meilleures citadines ?

Voitures japonaises ou américaines

Au Canada, vous trouverez peu de voitures françaises, ou à des prix assez élevés. Les véhicules seront généralement japonais (Honda, Mazda, Toyota, Suzuki, etc.) ou américains (Ford, Dodge, GM, etc.). Les premiers sont souvent plus abordables.

Modèle récent ou utilisé ?

Vous trouverez toutes sortes de voitures , du plus récent au plus ancien. Certains véhicules sont hors d’usage au Canada depuis longtemps, mais c’est une excellente façon de trouver un « réservoir » bon marché (800$ pour un véhicule qui fonctionne).

  • Voiture neuve

Passons rapidement sur les nouvelles voitures car peu de PVTistes les achèteront. Il sera évidemment facile d’en trouver un. D’autre part, vous aurez besoin d’ajouter 7 % d’impôt fédéral au prix d’achat, en plus de l’impôt provincial (qui dépendra de la région dans laquelle vous achetez).

Dans l’ensemble, les prix sont un peu plus bas qu’en France pour acheter une voiture au Canada.

  • Voiture d’occasion

La plupart des PVT optent pour une voiture d’occasion. Les propositions d’achat ne font pas défaut parce que les Canadiens ont tous une ou deux voitures et les changent assez régulièrement.

Transmission automatique ou boîte de vitesses manuelle ?

Contrairement à nos pays européens, le la majorité des véhicules canadiens (et américains) sont équipés d’une boîte de vitesses automatique .

Votre choix dépendra d’abord de ce que vous trouverez, utilisant que vous ferez le véhicule et votre niveau de conduite . Si vous conduisez régulièrement un manuel en France, les deux vous conviendront. D’autre part, si vous ne conduisez presque jamais en France, achetez une voiture automatique peut être plus simple à manœuvrer . Il sera également plus facile si les conditions météorologiques sont mauvaises ou si vous n’êtes pas encore familier avec la signalisation et la façon de conduire au Canada. Il offrira également plus de confort et permettra de faire économies de carburant .

Où acheter une voiture ?

Internet

Prenez le temps de comparer tout . Vous trouverez une mine d’informations sur les modèles, les prix, les taxes, etc. Sans oublier le nombre de sites affichant des annonces pour véhicules neufs ou usagés  :

  • Kijiji
  • Craigslist
  • Autotrader
  • Driving.ca
  • Auto123
  • Auto Degain
  • Protégez-vous vous-même.ca

Regardez aussi dans la petites annonces sur les forums dédiés à l’achat/revente de véhicules .

Revendeurs/concessionnaires

Vous aurez l’embarras du choix d’acheter une voiture car ils sont suffisants nombreux et offrent également voitures neuves que voitures d’occasion . Là aussi, ne vous précipitez pas, prenez le temps de comparer les offres et les options possibles .

Cependant, méfiez-vous d’un vendeurs trop agressifs et ne vous faites pas traîner dans une vente qui ne vous conviendrait pas. Après tout, vous êtes le décideur et il n’y a rien qui vous oblige à acheter une propriété que vous ne voulez pas.

Instructions en amont pour l’achat d’une voiture

Quoi qu’il en soit, que vous achetiez votre voiture d’occasion auprès d’un particulier ou d’un professionnel, nous vous conseillons fortement faire vérifier le véhicule par un mécanicien indépendant et essayez-le avant d’acheter .

Vérifiez tout dans les moindres détails , de la carrosserie à l’équipement, pneumatiques, freins, propreté, etc.

Demandez également au vendeur Numéro d’identification du véhicule (LV). Ce numéro de série unique composé de 9 caractères vous permettra d’obtenir le historique d’un véhicule d’occasion . Il est situé sur le tableau de bord, du côté conducteur. D’autre part, le véhicule peut avoir été blessé sans que cela soit indiqué dans l’histoire, d’où l’importance de faire vérifier la voiture par un spécialiste avant de l’acheter.

Procédures d’achat

Chercher et acheter une voiture

Dans certaines provinces, si vous achetez auprès d’un particulier, le vendeur devra vous fournir une trousse d’information sur le véhicule d’occasion contenant un certain nombre de renseignements sur votre voiture. Demandez au Ministère des Transports de la province ou du territoire où vous vous trouvez .

  • Si vous achetez votre véhicule auprès d’un concessionnaire, vous aurez un Attestation de transaction .
  • Si le véhicule est neuf, vous serez remis un document supplémentaire appelé Formulaire de description du véhicule neuf .
  • S’il est utilisé, nous vous donnerons le Certificat d’enregistrement préalable , avalisé par l’ancien propriétaire et le marchand. Demandez l’accès à l’arrière-plan du véhicule.

Inscription

Lorsque vous achetez un véhicule, vous devez l’avoir immatriculé. Pour cela, vous devrez aller avec vos papiers dans l’un des bureaux dédiés, en fonction de la province/territoire où vous êtes :

  • Québec : Société d’assurance-automobile (SAAQ)
  • Alberta : Service Alberta
  • Colombie-Britannique : Insurance Corporation of British Columbia (ICBC)
  • Île-du-Prince-Édouard : Gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard
  • Assurance publique du Manitoba
  • Nouveau-Brunswick : Service Nouveau-Brunswick
  • Nouvelle-Écosse : Nouvelle-Écosse
  • Ontario : Ministère des Transports
  • Saskatchewan : IMS Canada
  • Terre-Neuve-et-Labrador : Service NL
  • Nuvanut : Gouvernement de Nuvanut
  • Territoires du Nord-Ouest : Ministère des Transports du GTNO
  • Yukon : Gouvernement du Yukon

Si vous achetez auprès d’un concessionnaire , il vous donnera documents nécessaires (voir ci-dessus) et vous aurez vous présenter au bureau service avec ceux-ci, en plus de votre permis de conduire (bien sûr indispensable).

Si vous achetez chez particulier , vous devrez faire au bureau à la fois pour certifier la vente et présenter une preuve d’identité, de préférence votre permis de conduire.

L’inscription au Québec (et non dans les autres provinces) vous donne automatiquement droit à une assurance minimale (équivalente à la responsabilité civile).

Assurance

L’assurance automobile est obligatoire si vous achetez une voiture au Canada. Les facteurs pris en compte par les entreprises sont la marque, le modèle et l’année de fabrication de votre véhicule, l’historique de conduite de la personne qui conduira et le lieu de résidence.

Les marches sont un peu plus fastidieuses pour les titulaires d’un permis de vacances de travail. A savoir que :

  • Comme en France, le les assurances sont coûteuses . Les prix varient en fonction de la province ou du territoire dans lequel vous vous trouvez.
  • Les PVtistes ont un statut qui ne rentre pas dans les boîtes d’assurance. Certains refuseront d’assurer le véhicule, il sera nécessaire pour rechercher et expliquer votre situation bien.
  • En tant que non-résident canadien et si vous n’avez pas encore réussi le permis canadien, vous serez considéré comme un jeune conducteur malgré le nombre d’années d’exercice de conduite.

La meilleure solution est d’en appeler plusieurs et d’expliquer précisément votre cas.

Dans ce cas, il y a trois types de couverture (comme en France) :

  1. LE assurance « Responsabilité »  : il est obligatoire et couvre les dommages que vous pouvez causer aux autres.
  2. LE Assurance « Accidents et blessures corporelles »  : elle intègre la responsabilité civile et est obligatoire dans certaines provinces.
  3. LE Assurance « Collision » (tous risques) : il comprend les deux premiers, n’est pas obligatoire mais fortement conseillé.

Le fait d’avoir un permis canadien permet payer moins . Si c’est le cas, on vous demandera peut-être vos antécédents d’assurance en français. Pour ce faire, communiquez avec votre assurance française et insistez pour qu’elle vous envoie les documents (traduits si vous allez au Canada anglophone).

Demandez plusieurs devis avant de décider.

Une fois cela fait, vous aurez votre numéro d’assurance.

Frais d’achat de véhicules

Au-delà du prix net du véhicule et, comme indiqué ci-dessus, d’autres coûts sont ajoutés aux coûts d’achat de base.

Impôts

Là, les choses deviennent compliquées : il y a deux types de taxes pour acheter une voiture , la taxe provincial et la taxe Fédérale , qui s’appliquent à la plupart des achats et, dans tous les cas, à l’achat d’une voiture personnelle de tourisme.

Vous paierez le impôt provincial (dont le montant dépend de la province). Mais sachez si vous allez payer le impôt fédéral (7%) à l’achat dépend de :

  • La province dans laquelle vous achetez . Sachez que le les provinces suivantes travaillent ensemble : Colombie-Britannique, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Ontario et Terre-Neuve-et-Labrador. Le Québec fonctionne différemment.
  • Si vous achetez une voiture chez un concessionnaire ou un particulier. En achetant une voiture neuve ou utilisée chez un concessionnaire, vous paierez les deux (le vendeur remettra le chèque correspondant à la taxe provinciale et il devra être envoyé au bureau d’immatriculation lorsque vous récupérez les plaques de voiture). En achetant auprès d’un particulier, vous ne paierez pas la taxe fédérale à l’achat, mais elle peut être facturée lors de l’inscription.

Si le véhicule a plus de 10 ans, vous n’aurez pas à payer d’impôt dans certaines provinces.

Plaques et plaques d’immatriculation

Presque partout et surtout au Québec, le prix d’immatriculation dépend du type de véhicule . A priori pour vous, le type de véhicule sera « Véhicules marcheurs (usage personnel) » ou minibus (plaque 4).

Détails des prix ici pour le Québec.

Savoir

  • Plusieurs sites vous donneront de précieux conseils pour acheter une voiture au Canada. Protégez Vous.ca, l’Association pour la protection des automobilistes ou Transports Canada.
  • Méfiez-vous des publicités douteuses, insistez pour voir la personne qui vend son véhicule et essayer le véhicule.
  • L’essence est beaucoup moins chère au Canada qu’en France.

4.3 / 5 ( 9 votes )

ARTICLES LIÉS