Comment choisir son tubage flexible ?

Le tubage renvoie à un procédé au cours duquel un tube est introduit dans le canal à fumée d’une cheminée. Il peut être rigide ou flexible. Pour le cas spécifique d’un tubage flexible, l’installation se fait assez simplement. L’artisan chargé de cette opération peut passer par la toiture. Il a également la possibilité de mettre le tube dans la conduit du dessus vers le dessous de la cheminée. Par ailleurs, choisir ce type de tubage, nécessite de prendre en compte plusieurs paramètres. 

Évaluer le niveau d’isolation 

Une isolation inappropriée du tubage peut entraîner un problème de tirage. En conséquence, elle est capable de causer une surconsommation. Ainsi, avant d’installer la poêle, il est recommandé de placer un isolant autour du conduit. Toutefois, le matériau choisi pour isoler le tubage flexible doit résister à la chaleur. Concrètement, il est préférable d’utiliser de la laine minérale qui peut être de roche ou de verre. D’autre part, certains outils vendus sur le marché sont directement équipés d’un isolant. Vous pouvez trouver tous les produits sur le site de ce fournisseur. 

A lire aussi : Qui paie les frais d’agence immobilière vente ?

Contrôler la qualité

Encore appelé tubage souple, le tubage flexible est d’un seul tenant. Autrement dit, il peut tenir du bas au sommet de la cheminée. De plus, son intérieur présente un revêtement lisse. À l’extérieur, on trouve un marquage qui signale le sens de sortie des fumées. De fait, il faut s’assurer que ce dispositif s’insère facilement dans le conduit et adhère aux courbes de dévoiement de ce dernier. D’un autre côté, il est important qu’il s’accorde parfaitement à l’appareil de chauffage.

A découvrir également : Immobilier d’entreprise : pourquoi faire appel à un professionnel ?

ARTICLES LIÉS