C’est quoi ADEF ?

Le Centre de Loisirs Le Pidou à Saintes est client de l’ADEF depuis un peu plus de 5 ans. Monsieur PERE, Directeur du Centre, arrivé en 1991, nous en dit un peu plus sur cette collaboration réussie !

Présentation générale

Pouvez-vous nous présenter votre structure ?

Je suis directeur du centre de loisirs Le Pidou à Saintes. Cette association gère l’accueil des mineurs de 4 à 17 ans. Il s’agit d’une association historique à Saintes, la première subvention datant de 1927. Nous avons donc toujours fait partie du paysage saint, et en tant que tel, nous jouissons d’une certaine réputation sur le territoire, avec une histoire qui nous amène.

A lire également : Comment déclarer les revenus d'une SCPI ?

Nous accueillons les enfants, sur diverses formules, mais surtout sur une réception dans un centre de loisirs, surtout les mercredis et pendant les vacances scolaires. Nous offrons également un accueil en séjour, en hiver et en été. En outre, nous participons à la supervision d’ateliers en temps scolaire et hors le temps de l’école.

La rencontre avec l’ADEF

Dans quelles circonstances connais-tu notre association ?

Je connaissais ADEF car nous recherchions une alternative pour embaucher et rémunérer notre personnel de service en général. C’est-à-dire, à la fois pour l’entretien et la partie domestique comme pour la restauration. À l’époque, nous avions du personnel qui nous a été mis à disposition par la mairie de Saintes, puis par l’agglomération. Comme cette situation était temporaire, nous avions besoin d’une alternative. Sur le plan économique, et compte tenu des spécificités de notre entreprise, nous n’avions pas assez pour offrir des postes à temps plein. Nous avons donc cherché une structure qui pourrait répondre à nos besoins en main-d’œuvre. Nous nous sommes dirigés vers l’ADEF, et nous faisons appel depuis environ 5 ans aux services de l’association.

A lire également : Choisir une entreprise de terrassement

Qu’est-ce qui vous a motivé à faire appel à l’association ADEF ?

ADEF et son projet social font partie intégrante de notre philosophie. Nous avions certainement besoin de personnel, et l’ADEF répondait à nos attentes, mais au – delà, l’idée de faire appel aux personnes en difficulté, actuellement sur la voie de l’intégration, et de travailler pour cela : c’est le deuxième aspect qui nous a incités à faire appel à l’association. Nous ne serions pas allés à une « agence intérimaire classique », nous voulions également agir en faveur de l’intégration des personnes en difficulté.

Rétroaction de l’expérience

Quelles sont les activités des travailleurs intérimaires ?

Nos activités sont très variées : entretien, plongée, cuisine… Nous avons deux équipes : une équipe de maintenance et une équipe traiteur. L’entretien de l’équipe permet de nettoyer le centre de loisirs. Leur rôle est d’autant plus important aujourd’hui, pendant cette période de Covid-19, lorsque le processus de nettoyage et de désinfection est essentielle.Pour la restauration, nous avons deux personnes et demie, si je peux m’exprimer de cette façon ! Ce sont des plages de travail assez longues de 3/4h à 8h/ jour.

Comment envisagez-vous votre future relation avec l’association ?

Nous allons continuer à travailler avec l’ADEF. Nous avons toujours besoin de ce personnel, mais aussi de la flexibilité proposée par l’association.

ARTICLES LIÉS