La persévérance est payante : conseils aux apprentis conducteurs

La plupart des nouveaux conducteurs novices trouveront qu’ils sont capables de faire face à la plupart des manœuvres, mais il y en aura toujours qui leur sembleront intimidantes, voire impossibles au départ. Le facteur le plus important pour surmonter l’apparente incapacité à maîtriser un exercice particulier est que chaque manœuvre doit être décomposée en étapes distinctes ayant chacune son propre objectif.

Apprendre les différentes manoeuvres

Il faut comprendre que pour réussir avec une compétence complexe, il faut connaître les principes en jeu et les raisons pour lesquelles une telle manœuvre doit être effectuée d’une manière particulière. Une fois que vous aurez compris les principes clés de toute manœuvre, votre persévérance dans vos séances d’entraînement vous permettra de savoir si vous maîtriserez rapidement la compétence.

A lire également : Le traitement céramique : une méthode révolutionnaire pour la protection de votre carrosserie

Par exemple, le choix d’une vitesse trop élevée pour une manœuvre délicate à faible vitesse, comme un mini rond-point, tournera invariablement au désastre assez rapidement. L’analyse des principes clés du positionnement, de la direction, de la vitesse et de l’observation vous donnera rapidement la réponse quant à la meilleure façon d’exécuter cette manœuvre des plus difficiles.

Evitez les vitesses excessives en tant que débutants

Si vous allez trop vite, vous ne serez pas en mesure d’observer correctement. Trop vite et votre positionnement sera partout dans le magasin. Trop vite et votre direction sera gravement compromise, surtout à la sortie du rond-point. Vous avez donc maintenant établi que c’est votre vitesse qui dicte si cette manœuvre sera effectuée de manière satisfaisante ; vous pouvez décider quel engin répond le mieux aux besoins.

A lire en complément : Polisseuse voiture polisseuse

S’agira-t-il de la deuxième ou de la première vitesse ? La taille et le quotient de visibilité du rond-point en question dicteront votre choix. Nous avons beaucoup parlé de la nécessité de planifier la préparation à l’examen de conduite, mais l’un des principaux problèmes des apprentis conducteurs est qu’ils se heurtent à un obstacle lors de certaines manœuvres.

Prendre le temps de bien apprendre la conduite

Chacun apprend à un rythme différent, mais cela ne signifie pas qu’un conducteur qui a appris à conduire chez Maitre Chauffeur, et qui met plus de temps à maîtriser une compétence particulière ne fera pas un jour un conducteur superbe et compétent.

Les apprenants plus lents feront d’excellents conducteurs si on leur donne du temps et de la détermination, et peut-être même meilleurs et plus sûrs que la personne qui semble initialement plus habile. Il est dans la nature humaine de vouloir abandonner une tâche si aucun progrès n’est réalisé ou si elle est douloureusement lente et d’y revenir peut-être plus tard.

Ce n’est pas la meilleure solution lorsqu’il s’agit de conduire. Espérer que vous n’aurez pas besoin d’une compétence particulière et croiser les doigts est une philosophie dangereuse.

ARTICLES LIÉS