Est-ce que le prix de l’immobilier va augmenter ?


Mulhouse, Angers, Limoges et Orléans : hausse de plus de 16% des prix de l’immobilier en 2020

Malgré une crise sanitaire et deux confinements, en France, les prix des logements continuent de défier les lois de la gravité. Cette accélération persistante du prix de l’immobilier hexagonale est alimentée non seulement par le resserrement de l’accès au crédit bancaire, qui a non seulement accru l’accès au crédit bancaire. a recentré le marché sur les ménages les plus riches mais aussi par une pénurie de biens, qui a été exacerbée par la baisse de l’activité immobilière liée aux confinements. En termes de hausse des prix, quatre villes de plus de 100 000 habitants voient même le prix de leur ancien immobilier exploser avec plus de 16% d’augmentation sur un an ! Selon les données collectées par le baromètre LPI-Seloger, il s’agit de Mulhouse ( 16,5 %/1 939€ par m²), d’Angers ( 16,4% /2 889€ le m²), de Limoges ( 16,4% /1 844 €/m²) et d’Orléans ( 16,1% /€2.667 par m²). Il est intéressant de noter que la Cité Johannique fait son entrée ici dans notre classement des grandes villes où les prix des logements ont le plus augmenté en 2020, alors que dans le même temps, l’an dernier, le prix au m² à Orléans a diminué annuellement de 2,4%.

A lire en complément : Comment sortir de l'argent d'une holding ?

Montreuil, Metz et Nantes : hausse d’environ 12% des prix de l’immobilier en 2020

Montreuil, Metz et Nantes occupent respectivement 5ème, 6ème et 7ème place sur notre liste de villes de plus de 100 000 habitants où la hausse des prix des logements aura été la plus forte en 2020. Selon le baromètre LPI-Selecoger, le prix au m² à Montreuil (que certains appellent le Parisien Brooklyn) a atteint 6 876€ au terme de 12,2% de croissance sur un an. Le prix au mètre carré de Metz a augmenté de 12,1% au cours des 12 derniers mois pour s’établir à 2 391€. Enfin, le prix de l’immobilier à Nantes augmente de 11,9% sur un an et s’élève à 4,151€. Comme les marchés de Mulhouse, Angevin, Limougeaud et Orléans, les marchés de Montreuillois, Messin et Nantes se caractérisent par une demande hypertrophiée qu’une offre limitée et non extensible ne peut satisfaire. Cependant, c’est précisément cette rareté des stocks de biens offerts à la vente qui contribue à blâmer le prix de l’immobilier.

Note : L’année 2020 se termine par une augmentation de 6,5% des prix de l’immobilier. À titre de comparaison, il était de 4,8 % en 2019 et 3,4 % en 2018 (Baromètre LPI-Selecoger).

A lire en complément : Comment déclarer les revenus Airbnb ?

Lyon, Le Mans et Strasbourg : hausse des prix de l’immobilier de 10,5 à 11,8% en 2020

Aux trois dernières positions de notre classement des dix villes de plus de 100 000 dont les prix immobiliers ont connu la plus forte hausse en 2020, on peut citer Lyon ( 11,8% sur 1 an/ 5,652€ le m²), Le Mans ( 11,7% /2,132€ le m²) et Strasbourg ( 10,5% /3.838€ le m²). Si Lyon et Le Mans étaient déjà dans notre classement précédent, la capitale de l’Europe signe une entrée écrasante. En effet, fin 2019, le prix au m² à Strasbourg n’a augmenté que de 3,1 % sur un an.

ARTICLES LIÉS