Comment se nomme la peur des clowns ?

Cela peut sembler incroyable et ridicule, même absurde, mais la phobie des clowns est belle et réelle. En effet, beaucoup de gens, enfants et adultes, en souffrent vraiment. Toujours appelée coulrophobie, cette anxiété irraisonnée et exagérée à l’égard des clowns est loin d’être une invention. Ceux qui sont victimes se sentent vraiment ébranlés et traumatisés à la vue ou même à la simple pensée d’un clown. Comme avec toutes les phobies, les manifestations sont soudaines, incontrôlables et désagréables. Ils entraînent de nombreux symptômes physiques et émotionnels tels que : pleurs, cris, sueur, accélération de la fréquence cardiaque, grizzling, crise de panique…

Résumé

A voir aussi : Comment porter pantalon blanc large ?

  • 1 Qu’est-ce qui explique la phobie des clowns ?
    • 1.1 Un aspect effrayant
    • 1.2 Mauvais réputation
  • 2 Trauma
  • 3 4 traitements Méthodes thérapeutiques pour surmonter la peur des clowns
    • 3.1 TCC contre la coulrophobie
    • 3.2 Psychanalyse pour guérir la peur des clowns
    • 3.3 Thérapie de réalité virtuelle pour lutter contre la phobie des clowns
    • 3.4 Hypnose pour terminer la coulrophobie

Qu’est-ce qui explique la phobie des clowns ?

Depuis très longtemps, un clown a toujours eu un rôle comique. C’est en fait un personnage de cirque très maquillé et grotesiquement accumulé qui joue des chiffres drôles. Il est donc apprécié pour ses blagues, ses farces et ses farces. Comment se fait-il que certains individus soient terriblement effrayés par ces artistes de cirque plutôt drôles et sympathiques ? La peur des clowns provient de plusieurs facteurs.

Une apparence effrayante

La raison la plus fréquente est liée à l’apparence et à la physionomie du bouffon. En effet, l’image du joker gentil ne ravit pas tout le monde surtout les petits. Précisément à cause de son apparence, de son maquillage exagéré, de son teint pâle et de ses grimaces, le clown inspire la peur plutôt que la confiance. En outre, ne sachant pas qui est derrière le masque peut causer de l’anxiété et même panique chez certaines personnes. Nous avions souvent peur de l’inconnu et ces individus l’incarnent parfaitement.

A lire aussi : Pourquoi porter un chapeau ?

Mauvais réputation

Le deuxième élément qui explique la phobie des clowns est la représentation négative du personnage dans la culture populaire. Vous connaissez probablement le Joker dans la saga Batman, Twisty dans la série American Horror Story ou Grippe-Sou dans le film adapté du roman « It ». Les clowns incarnent désormais des individus machiavéliques dans le cinéma. Cette image déformée du joker aimable en tant que meurtrier, psychopathe et monstre contribua alors à répandre cette terrible peur dans la société.

En outre, des gens aux États-Unis et en France se déguisent en clowns maléfiques pour effrayer les gens dans la rue. Cette blague de mauvais goût a créé une vague de panique qui n’a fait qu’augmenter le nombre de phobics.

Trauma

La phobie du clown peut également être développée à travers des expériences traumatiques. Les psychologues pensent que l’on pourrait trouver son origine dans l’enfance de certaines victimes. Une personne peut donc souffrir de cette peur s’il a été exposé à un clown dans des circonstances non ordinaires qui ont marqué son esprit. C’est le cas, par exemple, quand il a regardé un film dans lequel le clown est mal. Dans la plupart des cas, la coulrophobie diminue le plus souvent lorsque l’enfance passe. Mais il peut encore persister jusqu’à l’âge adulte chez certains individus.

Heureusement, la phobie des clowns n’a pas d’impact sur votre vie tous les jours au point de la plonger dans la dépression chronique. Mais, en général, ceux qui en souffrent préfèrent rester loin des festivals forains et des cirques. En fin de compte, il vous empêche enfin d’avoir une vie accomplie. Il est donc important de trouver un moyen de le surmonter.

4 traitements thérapeutiques pour surmonter la peur des clowns

Il y a une multitude de phobies, la phobie des chats, la phobie des araignées, la phobie de la conduite, et comme eux, celle des clowns peut être surmontée. La meilleure façon de surmonter une phobie est de reconnaître et d’en parler. Il ne faut absolument pas en avoir honte ou être coupable. Au contraire, en faire un tabou ou le cacher est un signe de faiblesse. Donc, si vous avez la phobie des clowns, il est temps de réagir pour le faire disparaître pour toujours. Différentes thérapies peuvent être envisagées. Du TTC à l’hypnose et à la thérapie virtuelle, le traitement de ce trouble consiste à confronter le patient à l’objet de sa peur.

Le TCC contre la coulrophobie

La thérapie cognitive comportementale est la première solution recommandée pour les personnes souffrant de peur des clowns. Il leur offre la possibilité de faire face à leurs craintes dans un cadre médical approprié. La thérapie est, bien sûr, réalisée en fonction des capacités du patient et en présence d’un psychothérapeute. Le point positif est qu’il assure la disparition des symptômes de 98% puisque le traitement se concentre sur les réactions intrinsèques de panique à la phobie du clown. Thérapie comportementale et cognitive ainsi élimine le stress, les spasmes, les crises d’anxiété qui ont fait la vie quotidienne du patient.

Psychanalyse pour guérir la peur des clowns

Pour traiter le problème beaucoup plus à la racine, il est parfois recommandé au patient de subir des séances de psychanalyse. Contrairement au TTC qui agit sur les manifestations du trouble, il attaque au fond. La psychanalyse travaille sur le subconscient. Il éclaire ce qui se passe vraiment en soi. Cette méthode thérapeutique aide à résoudre les conflits internes qui causent le trouble. Il contribue également à la réparation des traumatismes passés qui sont entrés dans le subconscient.

Thérapie de réalité virtuelle pour lutter contre la phobie des clowns

La thérapie virtuelle est une méthode thérapeutique récente. Il consiste à confronter virtuellement le patient à sa phobie. Avec l’aide du casque, il se retrouve immergé dans un monde artificiel qui met en évidence sa peur dans la réalité. Le thérapeute contrôle l’apparence et la intensité de la situation phobique pour vous aider à faire face à elle progressivement. Tout au long de la session, vous interagissez avec des images 3D. Ce qui, bien sûr, sera très difficile et insupportable au début. Mais, petit à petit, votre cerveau s’y habituera et vous serez en mesure de gérer vos émotions.

Hypnose pour finir la coulrophobie

L’hypnose thérapeutique est super efficace dans le traitement de divers problèmes tels que la phobie du clown. Son but est d’immerger le patient dans un état modifié de conscience pour identifier l’origine de son anxiété par rapport aux clowns. Grâce à l’hypnose, vous vous sentirez moins stressé, moins anxieux et aurez beaucoup plus de confiance en soi. Pour plus d’efficacité, le praticien peut vous offrir quelques conseils pour apprendre l’autohypnose afin de mieux gérer les situations de crise. La durée de la thérapie par Hypnose pour vaincre sa peur des clowns varie d’un patient à l’autre. Tout dépend du cours du traitement, mais normalement cela ne dure pas longtemps.

Comment as-tu surmonté ta phobie des clowns ? Nous serons ravis de connaître votre expérience. Si vous avez aimé ce post, s’il vous plaît le partager sur différents réseaux sociaux, car il pourrait aider d’autres personnes.

ARTICLES LIÉS